Le matin

 J’aime le matin, dans les villes, quand tout se met en place, quand les gens prennent le temps de vivre… Ce matin, réveil aux aurores, comme d’habitude, je file à la Poste à 8h45 pour retourner ma super tablette dont la batterie a lâché au bout d’un mois (!?!) : personne !! Je m’attendais à ce que ce soit blindé mais non. Je m’en étonne auprès de la guichetière qui, elle, est ravie de ce silence et du temps qu’elle met à faire les choses. No stress.

Je pensais aller prendre mon panier de légumes dans la foulée mais vu l’heure, non. Donc je me suis fait plaisir : prendre un café à la terrasse d’un bistrot !! Une éternité que je n’avais pas fait ça, la dernière fois, cela devait être à Nice en 2007 où un dimanche matin, je sirotais mon café au cours Saleya devant les marchands de fleurs, le soleil pointant à peine le nez, toutes ces odeurs, toutes ces couleurs, tous ces bruits, un moment juste agréable.

Ici, pareil, personne dans les rues, quelques fêtards errant, un homme d’une soixantaine d’années s’installe à une table avec une pile de journaux dont Aujourd’hui (tiens un Parisien ? Jamais vu personne ici lire ce papier…).
Un bref moment de tranquilité… Je décide d’aller faire le tour du marché avant mon panier. J’ai encore mis mon super tee-shirt et là, je suis certaine de toucher mon public 🙂 Donc balade entre les étals, je repère quelques prix et ensuite je file à l’atelier où Sara est en avance. Cool on papote un peu ! Ce samedi super panier ! 7 légumes pour un panier à 10 € : 1 salade, 1 aubergine, 1 concombre, 500gr de tomates anciennes, 1 sachet de courgettes, 1,5 kg de tomates (!!! et oui, trop de récolte donc le producteur nous offre 1kg de tomates !!) et 1 barquette de fraises que je laisse à Sara pour Nanatole qui en rafole 😀 Bref, que du bonheur !!

Sur quoi je retourne au marché m’offrir une barquette de framboise (3,50€ ! mais bon, un p’tit plaisir, c’est bien de temps en temps.).

3 réflexions sur « Le matin »

  1. Je suis contente d’avoir fait un heureux 😀 Je pensais planter quelques fraisiers, il pourra venir faire quelques descentes dans mon jardin à l’occasion 😉

  2. Le Parisien (Aujourd’hui en France) n’est pas un journal Mimi, c’est torchon, sinon ça se saurait 😉

    1. Oui oui mais je ne voulais pas choquer ton âme sensible 😉 Bon je suis partie là, c’est bon 😀 A plus dans le bus, à plus tard au bar et à bientôt dans le métro :-p

Les commentaires sont fermés.