Au jardin

Les nouvelles du jardin : il va bien, ça pousse, ça pousse comme ces jolies tomates que j’espère bien voir rougir un jour.
Pour mon premier jardin, je suis plutôt contente ! Seul mon premier plant de tomate a lâché. J’ai bien failli perdre les 5 suivants mais j’ai contré le mildiou avec une solution bicarbonate de sodium + savon biodégradable + eau. Ca a fonctionné du tonnerre. Deux pieds étaient pris. Ils stagnent mais ne développent pas plus la maladie et les 3 autres sont sauvés et commencent à donner quelques tomates.
Les leçons de ce premier essai : des choses bêtes mais bon, quand on a pas l’habitude, c’est comme ça qu’on apprend donc en :
1) Ne JAMAIS JAMAIS planter 25 salade en même temps !! 😀 Tu achètes les 25 et tu en plantes un peu tous les deux jours.
2) Apparemment le persil à côté des salades, c’est pas le top.
3) Idem quand tu plantes un plant de courgettes, cogite bien où le mettre avant !! Parce qu’il a de grandes grandes feuilles !!
4) Les zestes d’orange contre les limaces, c’est super efficace, ça les carbonise sur place !! Mais purée, ça pourrit sur la bâche de protection, du coup c’est plus vraiment le top… Faut que je trouve autre chose donc j’ai acheté de la bière !! 🙂 Apparemment elles adorent ça… Mais il faudrait un peu de pluie pour qu’elles sortent.

Et pour faire les choses bien, je suis allée chez Lorient Agglomération à Lanester… J’ai acheté un composteur en bois, si si je vous assure, ça va le faire carrément pour que je nourrisse mon sol mais pas avant au moins un an, le temps que le compost se fasse. En tout cas, j’ai été bien accueillie et la personne qui m’a reçue m’a tout expliqué de long en large 🙂 J’avais déjà beaucoup de réponse (forcément, elle prêchait en terrain conquis). Un composteur coûte 29 € et pour tous les services qu’il va me rendre, c’est peu. Les quatre brochures qu’elle m’a données sont riches d’idées et j’ai déjà appris beaucoup de choses, notamment sur les mauvaises herbes pas si mauvaises que ça. En tout cas, je vais les relire régulièrement histoire que ça s’imprime dans ma petite tête.

Donc première étape : râcler le sol où on le mettra pour que les vers et autres petites bêtes puissent remonter et venir manger tranquillement. Surtout pas en plein soleil comme on l’a mis au départ !! Mais à l’ombre. On le remplit par le haut, on le remue de temps en temps. Et on prend le compost par le bas.

Bon et pour finir, ben oui, il faut bien l’arroser le jardin, on a acheté un récupérateur d’eau !!! 60 € sur le bon coin avec tout l’équipement. Il s’est rempli avec les trombes d’eau de lundi dernier (à vue d’oeil, presque 100l !) et maintenant j’arrose mon jardin avec l’eau du récupérateur… Grosse satisfaction 🙂