Si loin, si prêt

Comprendre que parfois, on a besoin d’être loin, tout en étant ici… Besoin de prendre le large, la solitude aide à ça. Plus jeune, j’aimais être seule, la solitude était une amie solide, fidèle et compréhensive. J’observais le monde autour de moi comme on observe un cobaye dans un aquarium, accompagnée par la musique ou la lecture. Et en ce moment, je pense y retourner.

2013, année de merde, ça se confirme. Alors si je résume depuis le début d’année ou plutôt depuis mars :
– gestion d’égos,
– gestion de jalousie,
– coups bas,
– une rupture, j’ai atomisé mon couple en m’atomisant moi par la même occasion, j’ai vrillé à l’inverse de moi et de mes valeurs,
– une fausse-couche,
– du boulot en dent de scie,
– la mort d’une amie,
– pleine conscience que j’ai des amis mais pas de famille, acte à l’appui. Les rapports avec mon père sont définitivement morts et enterrés ayant encore eu la preuve qu’être une femme, c’est être rien, tout juste le droit d’être un chien,
– un nouveau job fumisterie,
– des finances au plus bas,
– des refus à tout va.

Paradoxalement, des rencontres heureuses, des projets qui avancent, des évènements qui se mettent en place…

Je me demande comment je tiens. Pourquoi ne suis-je pas encore folle ou alors je le suis sans le savoir ^.^ ! Des fois, j’ai des doutes et à y réfléchir, non. J’ai encore la tête sur les épaules et à chaque claque, je réplique en mode robot, même pas mal, même pas peur ! C’est la nouveauté. L’année dernière, je me serai effondrée, les larmes aux yeux et  la lame aux veines. Mais là, rien, des pleurs bien entendu, une fontaine même, une douleur sans nom pour certains aspects de ma vie qu’il faut définitivement mettre en berne ou envisager autrement, je vois le sol s’approcher à vitesse grand V sans pouvoir ouvrir mon parachute et je n’ai plus peur…

Que comprend la prochaine salve ? Allez, la vie, je suis certaine que tu peux faire mieux 🙂 J’ai une mauvaise nouvelle pour toi : continue, je vaincrai 🙂 !

[EDIT]

juillet : Obturateur de mon appareil photo en panne.
août : Jean-Luc perd mes clés d’appartement (local poubelle, badge, clé d’appart, clé du garage, clé de la boîte aux lettres) : enjoy 🙂 !