I’m just happy…

Souvent tu me demandes à quoi je pense… A rien en fait, je savoure juste le moment qui passe, qui se passe… Un moment entre tes bras, rare et lascif, comme une parenthèse dans un monde où tout va trop vite, qui me happe à la moindre réflexion justement… Une fuite en avant, vers un instant de paix…Un instant où je suis en haut d’une colline entouré des chênes de la vie, au dessus des hommes, au dessus des  lois… Mais toujours au dessous de la nature… Comme une reine entourée de papillons blancs goutant aux premiers rayons de soleil de l’aurore, pareils à ton regard au réveil après un baiser, les prémices d’une belle journée.

J’y suis juste bien. Sans question, sans certitude, sans préjugé, sans jugement. Je sais que ça te dépasse et que tu te poses encore quinze mille questions de trop mais, pour moi, c’est juste synonyme de félicité et ça me suffit.

we live on a mountain
right at the top
there’s a beautiful view
from the top of the mountain
every morning i walk towards the edge
and throw little things off
like:
car-parts, bottles and cutlery
or whatever i find lying around

it’s become a habit
a way
to start the day

i go through this
before you wake up
so i can feel happier
to be safe up here with you

it’s real early morning
no-one is awake
i’m back at my cliff
still throwing things off
i listen to the sounds they make
on their way down
i follow with my eyes ’til they crash
imagine what my body would sound like
slamming against those rocks

and when it lands
will my eyes
be closed or open?

i’ll go through all this
before you wake up
so i can feel happier
to be safe up here with you

Hyperballad in Homogenic, Björk