Mon cerveau

J’ai lu cet article qui reflète exactement ce qu’il se passe dans ma tête les trois-quart du temps : comment gérer un cerveau qui va trop vite ?

Si si c’est vrai et bien souvent, mes neurones vont au rythme du morceau suivant :

Enfin, bref, la plupart du temps, je passe pour une névrosée aux yeux de certains alors que c’est juste la manifestation de mon hyperactivité. Et même si ce que je vis n’est pas rose tous les jours, je suis à 10 000 lieues de déprimer parce que justement, ma solution est d’écrire plutôt que passer mon temps à pleurer. L’écriture est un exutoire et même si ça reflète assez bien ma façon de penser, dans la vraie vie, je suis largement plus modérée.