A l’école

L’année dernière, j’ai terminé mon mini-bilan de compétences via Pôle Emploi et des métiers plutôt à visages humains étaient ressortis du chapeau : médiatrice culturelle, ludothécaire, couturière, etc. Le temps de me mettre en route, de chercher, de me prendre quelques coups de pied au cul qui m’ont fait me bouger un peu (même beaucoup, on peut le dire), j’ai trouvé une formation d’animateur-coordinateur de projet (un DEJEPS Animateur-coordinateur mention Développement de Projets Territoire et Réseaux ! Oui je sais, ça fait bien, comme ça 🙂 ).